Laissez les bons temps rouler, New Orleans, 2014

Laissez les bons temps rouler, La Nouvelle-Orléans (USA), 2014

La devise de La Nouvelle-Orléans est « Laissez les bons temps rouler », ce petit plaisir en plus, ce lagniappe...

Il m’est impossible de définir New Orleans, elle est hors de portée, hors du temps, insaisissable. On va à La Nouvelle-Orléans comme vers n’importe quelle autre ville sans se douter de quoique ce soir. On feuillette des guides, on se voit, to-go-cup à la main, traversant Bourbon Street en titubant, et l’on ne veut pas rater l’occasion de faire une rencontre avec un gator dans le bayou. Pensant concevoir ce qu’est la Big Easy on n’est pas préparé au moment où il faut choisir de se laisser happer par la ville. A l’instant même où on s’imagine avoir tout vécu de La Nouvelle-Orléans, elle nous agrippe. Difficile choix que de la suivre car s’engouffrer dans ses ruelles déconseillées hors du must-see-list des bottins populaires, c’est s’oublier et s’ouvrir à un tout inconnu. Cette série n’essaie pas de déterminer ce qu’est réellement La Nouvelle-Orléans mais ce qu’elle a été pendant le court instant de mon séjour.

Let the good times roll !

 

 

Avec l'aide de : JTM (Rennes, FR) - Vitré Communauté (Vitré, FR) - Trempolino (Nantes, FR) - Les habitants de La Nouvelle-Orléans (U.S.A)